Comment mieux appréhender la reprise en ce mois de septembre ?


 

 

Ahhh, la reprise, le retour du mois de septembre, nous y voilà. Tellement mis en avant à la télévision, dans les journaux et dans les conversations ! On nous demande souvent : "Qu'as-tu prévu pour la rentrée en septembre ?" ou "Quels sont tes projets après l'été ?" Parfois, on aborde même cette rentrée dès juillet, alors que notre été n'a pas vraiment commencé. Mais que faire lorsque cette période de reprise génère du stress, de l'appréhension et des peurs en nous ?

 

Bien qu’il existe bien d’autres solutions, des techniques, des actions concrètes comme organiser, planifier, faire des exercices de gestion de stress, l'accent ici est mis sur l'aspect réflexion. L'exercice du questionnement est une stratégie puissante pour aborder cette période de transition avec plus de confiance et d'assurance. En développant cette approche, vous pourrez mieux appréhender la reprise en septembre et vous sentir plus serein(e) face à cette nouvelle étape.

La reprise en septembre : qu’est-ce que ça représente concrètement ?

La fin des vacances et la reprise du quotidien suscitent à la fois de l'impatience et de l'envie, mais également des doutes, du stress, des questionnements, des peurs, etc. 

Les circonstances de la reprise en septembre varient en fonction de votre vécu de l'année écoulée, de votre travail, de l'ambiance, des enjeux qui vous attendent, et du quotidien que vous allez retrouver après vos congés.

La reprise en septembre comporte son lot de surprises et d'incertitudes : dans la plupart des cas, nous ne pouvons pas prévoir exactement comment les choses se dérouleront.

Pour beaucoup, la reprise signifie quitter le confort de l'été, cette période plus détendue, calme et paisible. 

Reprendre le rythme implique de remplir son agenda, de retrouver des engagements, des réunions, des déplacements, des activités, des projets, etc.

 

  • Personne accompagnée : “Mais alors que faire pour mieux l’appréhender ?"
  • Moi :  “ Et si l’exercice du questionnement pouvait vous faire y voir plus clair ?"

 

Se poser les bonnes questions avant la reprise (se concentrer sur les émotions, pensées, sensations, sentiments)

 

Prendre le temps de s’auto-questionner ! 

L'auto-questionnement est un moyen de prendre conscience de certains aspects vous concernant et de mieux comprendre pourquoi vous appréhendez la reprise. Il vous permettra notamment de reconnaître, comprendre et analyser vos émotions, vos sentiments, vos pensées et vos sensations lorsque vous vous approchez de la reprise ou même simplement en y pensant.

Voici quelques étapes et quelques exemples de questionnements ! 

Prenez un cahier et un stylo et partez pour un réel exercice de questionnement ! 

1 ère étape. Identifier comment on se sent

 

  • Comment je me sens quand je pense à la reprise ?
  • Qu’est-ce que ça me procure ? (émotions, sentiments, sensations) ? 
  • Quelles sont les pensées qui accompagnent le stress, l'appréhension de la rentrée ? 
  • Comment réagissez vous quand on vous parle de la reprise ? (comportements, paroles, actes)

     

2 ème étape. Détailler, creuser : qu’est-ce qui me procure tout ceci ? Pourquoi je me sens comme cela ? Pourquoi je pense cela ?

L'objectif ici est de prendre le temps de détailler, de préciser et donc de questionner vos pensées, émotions et stress autant que possible.

 

Quelques exemples :

  • Est-ce que vous appréhendez de retrouver un rythme, une organisation, des missions, une ambiance ou des tâches ?
  • Est-ce lié à une mauvaise expérience passée ?
  • Ou est-ce l'appréhension de ne pas être à la hauteur, de ne pas avoir confiance en soi, d'avoir peur de ne pas assurer ?
  • Est-ce lié à un environnement extérieur à vous ou à vous-même ?
  • Est-ce la peur du changement, de l'inconnu ?

 

Prenez un moment pour explorer vos ressentis intérieurs ! Vous pouvez le faire seul(e), en discutant avec une personne de votre entourage ou avec l'aide d'un(e) professionnel(le), mais j'y reviendrai dans le dernier point sur la thérapie la plus adaptée pour cela !

 

N'hésitez pas à questionner votre "vous" du passé face aux autres reprises ! (ça peut renforcer grandement votre confiance en vous !)

 

  • Qu'est-ce qui est différent pour cette reprise ?
  • Est-ce que vous vous sentiez déjà comme cela l'année dernière ?
  • Si oui, pourquoi ?
  • Si oui, comment cela s'est-il finalement passé ?

 

Vos émotions, pensées, sensations et sentiments donnent de précieuses indications. Au-delà de vouloir les gérer, il est essentiel de les comprendre pleinement ! À partir de là, vous serez nettement plus en mesure de formuler des solutions et d'entreprendre des actions précises pour vous sentir plus rassuré(e).

 

3 ème étape. Trouver des solutions grâce à ce bilan sur soi-même et sur la reprise

 

Une fois ce bilan dressé, soit seul ou à l’aide d’un professionnel, il sera nettement plus aisé de : clarifier, prendre conscience, prendre du recul, faire du lien, mais surtout agir ! Agir grâce au soutien peut-être un réel plus !  Trouver le soutien nécessaire pour se sentir plus confiant, plus rassuré, moins apeuré, c’est trouver des solutions pour que cette nouvelle année se passe dans de meilleures conditions:  plus alignées avec vos valeurs, vos limites, vos besoins, vos envies ! Trouver les actions les plus adaptées pour soi à la reprise ! 

 

N'hésitez pas à adapter vos questions en fonction du domaine dans lequel vous êtes : professionnel, familial, scolaire, autre. 

Définir tes objectifs à partir du bilan de soi-même dressé : comment je peux agir ?

 

La définition des objectifs devient plus évidente une fois que l'on a réellement compris comment on se sent, pourquoi on se sent ainsi, et ce qui est nécessaire pour notre mieux-être. Avant, pendant et après la reprise, il est essentiel de réfléchir aux choses qui nous feront du bien. En fonction de vos peurs, appréhensions, voici quelques exemples de questions que vous pouvez vous poser, des questions qui ont pour but de vous rassurer sur la nouvelle année, face au rythme, aux exigences, etc. 

Penser à son mieux-être : penser à des choses qui nous feront du bien avant/pendant et après la reprise

 

  • Qu’est-ce que j’ai envie de modifier ?
  • Qu’est-ce que je peux modifier ?
  • Qu’est-ce que je dois continuer à accepter ?
  • Est-ce que j’ai encore envie d’accepter certaines choses ?
  • Qu’est-ce que j’ai envie de mettre en place cette année dans mon quotidien ?
  • Quelle(s) activité(s) j’ai envie de mettre en place en dehors de mes engagements ? 
  • Comment j’ai envie de prendre soin de moi ? 
  • Comment je peux ré-organiser mon quotidien pour être plus en accord avec mes limites et mes envies ?

     

Passer à l’action quant aux facteurs de stress

  • Parmi les facteurs de stress que j'ai identifiés, lesquels sont modifiables ?
  • Comment puis-je apporter des modifications aux facteurs de stress que je peux changer ?
  • Si certains facteurs de stress ne sont pas modifiables, comment puis-je les compenser ou m'adapter à eux ?
  • Quelles actions puis-je entreprendre pour faire face au stress ?
  • Ai-je la possibilité d'en discuter avec quelqu'un ?
  • Comment puis-je agir pour améliorer la situation selon mes préférences et désirs ?
  • Comment puis-je m'organiser plus efficacement pour mieux gérer le stress et les défis de la rentrée ?
  • Y a-t-il des tâches que je peux déléguer à d'autres personnes pour alléger ma charge de travail et mon stress ?
  • Est-ce que je devrais demander de l'aide à mes proches, à mes collègues ou à des professionnels pour mieux faire face à ces sources de stress ?

 

Comment je peux vous aider en tant que praticienne en psychothérapie de soutien et d'accompagnement ?

La thérapie de soutien peut être une ressource précieuse pour mieux appréhender la période de reprise en septembre. En vous offrant un espace sécurisé et confidentiel, la thérapie de soutien vous permet d'exprimer vos préoccupations, vos inquiétudes et vos émotions liées à cette période. Elle vous aide à explorer vos sentiments face à la rentrée, à identifier les sources de stress spécifiques et à développer des stratégies personnalisées pour y faire face de manière efficace.

Léa Mangenot Psychopraticienne

40 Rue Navarin
29200 Brest
France


Lire les commentaires (0)

Soyez le premier à réagir

Ne sera pas publié

Envoyé !

Derniers articles

À la une

Psychopraticien de la relation d’aide : entre obligations, possibilités, limites et interdictions

10 Jan 2024

 

J'ai réalisé l'importance d'écrire un article mettant en évidence ce que peut et ne peut pas faire un professionnel dans le domaine de la relation d'aide...

À la une

C'est quoi la différence entre un.e coach de vie et un.e psychopraticien.ne ?

19 Sep 2023

Dans le domaine du bien-être mental, deux professions se démarquent : le psychopraticien et le coach de vie. Bien qu'ils partagent un but commun, l'amélioration de la santé mentale, ces deux métie...

À la une

Comment mieux appréhender la reprise en ce mois de septembre ?

28 Août 2023

 

 
Ahhh, la reprise, le retour du mois de septembre, nous y voilà. Tellement mis en avant à la télévision, dans les journaux et dans les conversations ! On nous demande souvent : "Qu'as-tu prévu...

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Omyzen

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.